Le blog de la CGT des SALINS

30 juin 2015

La Sécurité Sociale Minière intégrée dans le Régime Général ...

Un séisme social !

Le bureau du syndicat CGT des salines et mines de sel de Lorraine s'est réuni et s'exprime au regard de ce que l'on peut appeler un "séisme social" pour les mineurs et saliniers, actifs et retraités affiliés à la Sécurité Sociale Minière.

En effet, malgré l’opposition des ressortissants miniers de toute la France, la Sécurité Sociale Minière sera gérée par les organismes du Régime Général de Sécurité Sociale, à compter du 1er juillet 2015

Nous pensons que ce bouleversement porte en lui des risques très importants pour les ressortissants miniers pouvant aller jusqu'à la perte, à plus ou moins longue échéance, de leurs avantages et acquis spécifiques  avec à terme, la disparition de la Sécurité Sociale des Mineurs (SSM).

Système de Sécurité Sociale mis en place à la Libération, le régime de la SSM a donné aux mineurs de toutes les substances minières en France, une couverture leur permettant de bénéficier de la gratuité totale des prestations de l’assurance maladie.

La Sécurité Sociale Minière possédait ses propres centres de santé et dans les gros secteurs miniers, des hôpitaux , des pharmacies, des dispensaires. Malgré la récession minière, ce régime de pointe aurait pu être conservé et ouvert mais la logique de rationalisation y compris dans le domaine de la santé, entraîne les responsables politiques de tous bords à précipiter sa chute en l’intégrant au Régime Général.

Un mandat de gestion

C’est le schéma choisi par le ministère. La Sécurité Sociale Générale reçoit mandat pour assurer la gestion du Régime Minier et ceci à compter du 1er juillet 2015. Le principe retenu veut que les  prestations demeureront identiques mais la crainte de la CGT est de voir, à plus ou moins long terme, se mettre en place un alignement vers les règles du Régime Général.  Sans parler des risques d’erreurs, inhérents à la gestion d’un système différent, par des personnels ayant l’habitude et la connaissance du seul Régime Général.

La CGT mène le combat contre cette intégration depuis plus de 40 ans car l’idée n’est pas d’aujourd’hui, la mobilisation a été continue et forte dans les régions minières, et les actions solidaires très nombreuses. les saliniers et mineurs de sel ont largement pris leur part de ce combat depuis toutes ces années. Sans cela, sans cette lutte sociale principalement menée par la CGT des Mineurs, l’échéance d’aujourd’hui serait arrivée bien des années plus tôt, il ne faut pas l’oublier.

Les salariés actifs et les retraités des Salines sont concernés.

Aujourd’hui, la dernière mine en activité en France est la mine de sel de Varangéville, elle ne peut plus embaucher de salariés sous le régime de Sécurité Sociale Minière, un décret de 2012 l’interdit. Dans l'ensemble du pays, la moyenne d’âge des ressortissants miniers, essentiellement retraités, augmente fortement et il reste environ  115 000 affiliés à la Sécurité Sociale Minière.

C’est le moment choisi par le pouvoir pour porter à cet acquis des mineurs un coup décisif. L'histoire retiendra que l'une des plus vieilles corporations ouvrières, qui a en partie, inventée la solidarité sociale, aura été frappée au coeur par un gouvernement qui doit en partie son existence au vote des Mineurs.

La CGT du sel, alerte depuis longtemps les travailleurs et retraités des salines, elle le fait aujourd’hui de façon plus solennelle.  

Demain nous dépendrons de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie de Moselle et les structures de la SSM seront démantelées à commencer par le bureau de Varangéville qui rendait tant de services aux affiliés.  Nous n’aurons plus le contact direct, l’approche des structures administratives que nous connaissions bien.

Les personnels de la SSM vont payer eux aussi un lourd tribut, car tous les services seront démantelés.

Au 1er juillet commence une période d’incertitude qui nécessite plus que jamais de rester fédérés et attentifs.

La CGT des Salines appelle tous les actifs et retraités miniers à la plus grande vigilance dans la gestion de leurs prestations de santé. Plus que jamais, restons unis.

 

Posté par SALINS_CGT à 23:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 juin 2015

NAO 2015

Les Délégués Syndicaux CGT et CFE-CGC ont été réunis afin de négocier la NAO (Négociation Annuelle Obligatoire).

Après trois réunions, où les deux syndicats ont parlé d'une même voix avec des revendications communes, il a été exposé les propositions de la direction générale aux salariés venus à l'heure d'information. La majorité des salariés des Salins, au niveau national, a accepté les propositions, même si chacun pensait que la Direction pouvait faire mieux!!!!!!!!

Il est vrai qu'après deux années sans hiver et une croissance à zéro au niveau du pays, la direction avait un boulevard pour dépeindre un tableau sombre, même si les résultats sont bien loin d'être décevants!!!!!

Les élus présents aux réunions n'ont pas ménagé leur peine pour néanmoins arracher quelques chose!!!

Pour la Cie, elle considère qu'elle ne pouvait faire mieux et avait donné le maximum.

Pourtant, aujourd'hui à Varangéville, la direction organisait une journée foot et pétanque sous le label du "Comité Evénementiel" (tient tient, on dirait les mêmes initiales que le Comité d'Etablissement!!!!!! Ce doit être un hasard!!!!!).

La direction a tenté de rabattre un maximum et n'a pas manqué d'arguments, mais visiblement les salariés qui subissent une politique de sanctions, de mépris, de pression constante depuis des mois ne répondaient pas présents.

Alors une nouvelle affiche est sortie avec des récompenses financières pour les premiers et deuxièmes afin d'appater un peu plus, mais....... ça na pas pris !!!!

Certains sont pourtant étonnés que les salariés n'y participent pas !!!!!

Il est vrai que cela n'aurait pas choqué de voir Cosette venir passer une journée détente organisée par les Ténardier !!!!

 

Posté par SALINS_CGT à 20:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 juin 2015

Les saliniers ont de nouveau su répondre présents

Les Saliniers étaient appelés à élire leurs Délégués Mineurs pour le fond et la surface.

A l'issue de cette journée, les résultats sont tombés sans appel et....... sans 2ème tour, comme certains l'avaient déja annoncé!!!!

Pour le fond, 33 votants sur 37 inscrits pour 33voix, soit 89%

Pour la surface, 72 votants sur 95 inscrits pour 70 voix, soit 74%

Un résultat très satisfaisant pour la CGT qui remercie les saliniers de leur confiance.

Des élus qui poursuivront leur engagement militant et continueront à faire respecter la sécurité et les conditions de travail.

Un résultat qui démontre que notre syndicat bénéficie d'une notoriété non négligeable et qu'il faudra continuer à faire avec!!!!!

 

Posté par SALINS_CGT à 20:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]