Nous n'avons pas pour habitude de célébrer nos militants mais une fois n'est pas coutume.

Le parcours juridique et engagé de Denis Lhommé responsable de la CGT des Salins l'amène aujourd'hui à un très haut poste de responsabilité.  Cela mérite un bel hommage !

En effet, l'audience solennelle de rentrée du Conseil de Prud'hommes de Nancy vient de se tenir et le nouveau Président Général de cette haute instance n'est autre que Denis, élu lors de l'Assemblée Générale du 7 janvier.

Denis Lhommé                                    

Denis Lhommé

 

Engagé depuis 2008 dans cette juridiction et ceci après avoir repris durant deux ans des études de droit intensives, sans pour autant négliger ses fonctions syndicales nombreuses, il fut Conseiller puis Président de la section Industrie du Conseil de Prud'hommes.

Devenu, il y a quelques temps Vice-Président, le voici désormais au plus haut poste, La Présidence Générale qui supervise toutes les sections prudhommales (industrie, agriculture, commerce, encadrement, etc...)

Il aura à ce titre la charge de traiter les problèmes internes, d'être en relation avec le greffe et d'organiser les questions administratives. Il sera un interlocuteur du Président du Tribunal de Grande Instance, du Bâtonnier, du Procureur ou du 1er Président de la Cour d'Appel de Nancy.

Denis 02

Présidents du Conseil de Prud'hommes de Nancy .

L'ancien et le nouveau

 

Beaucoup de ces personnalités du monde juridique local étaient présentes ainsi que plusieurs avocats, les Conseillers employeurs et salariés et le Préfet de Meurthe et Moselle lors de cette ouverture de la session 2014 afin d'assister à  la prise de responsablité de notre Camarade Denis Lhommé à cette haute fonction.

Après les discours du Procureur et de l'ancien Président du Conseil, la prise de parole de Denis fût très appréciée et sa nomination applaudie par l'assistance.

Denis 03

Conversation avec le Préfet ...

 

L'arrivée à ce niveau d'intervention est aussi un acte militant !

Denis ne changera pas, nous le savons tous. Son engagement militant à la CGT est total et il fait la preuve depuis de nombreuses années de sa pugnacité et de ses connaissances en matière de droit. Certains éminents jursites employés par Salins ont pu s'en rendre compte...

A la tête du Conseil des Prud'hommes, il saura également faire usage des qualités, de la capacité d'engagement et de la vision sociale et organisationnelle que nous connaissons.

Et puis, au-delà, c'est un magifique aboutissement après bien des efforts, du travail et des sacrifices pour un Travailleur, un homme du peuple, qui montre que tout est possible dans le monde du travail pour ceux qui s'engagent et s'investissent avec ardeur et sincérité.

Bravo Denis et continue. Les saliniers peuvent être fiers de toi !

 

Ci dessous, quelques extraits de l'allocution de Denis Lhommé lors de cette audience solennelle;

" Discourir est un art difficile et pour moi relativement nouveau, c’est pourquoi je sollicite votre bienveillance. En effet j’exerce mon premier mandat au sein de cette juridiction et me voilà porté à la Présidence Générale. Je remercie au passage les conseillers salariés de m’avoir accordé leur confiance et m’engage à les représenter dignement. Remerciement également à Olivier CALDERARA pour m’avoir transmis dans un court délai, le flambeau de la Vice-présidence ...

.....

Une démocratie ne peut fonctionner correctement  lorsque l'institution judiciaire ne répond plus ou mal aux attentes des justiciables. Le droit a une justice rapide, efficace est un élément essentiel d'une société respectueuse des individus et plus particulièrement des victimes. Ecorner ce droit, c'est courir le risque que les citoyens empruntent d'autres voies dont on connait la dangerosité. Notre juridiction souffre de cette pénurie de moyens et en bout de chaine, les justiciables s'interrogent sur l'utilité de ces tribunaux qui ne répondent plus à leurs attentes dans des délais raisonnables. ...

.....

Aujourd’hui, on nous fait part d'une volonté de supprimer les élections prudhommales au motif d'un coût élevé et d'une abstention importante. Nous ne devons avoir aucune naïveté, c'est bien la juridiction elle-même qui est visée. Nous le savons, la commission Marshall planche sur le rapprochement dans un seul tribunal de premières instances l'ensemble des juridictions de première instance ...

Certes, nous ne sommes pas des magistrats professionnels; notre légitimité repose sur une électionmais aussi sur de vrais efforts de formation, sur un travail personnel intense et sur une exigence de probité. On voit hélas, ici ou là, certains observer notre conseil avec condescendance et parfois scepticisme. De nombreuses juridictions subissent des critiques, voire des tentatives de déstabilisation. Ici, on remet en cause des décisions, là on entrave des fonctionnements, là encore on épluche l'activité des conseillers.

Le pacte social de toute société civilisée impose que les juridictions soient respectées et que celles et ceux qui y œuvrent soient reconnus.

Depuis 5 ans que j'exerce au sein du conseil de Nancy, j'ai pu apprécier la compétence et la qualité des conseillers, salariés et employeurs. J'ai pu mesurer l'engagement qui est le leur dans un environnement difficile, dans des conditions qui sont loin d'être optimum et les efforts qui sont les leurs...

......

Nul ne peut remettre en cause le travail accompli et en tant que Président de cette juridiction, je veillerai à ce que le Conseil et les Conseillers soient considérés et respectés. Je sais pouvoir compter sur Monsieur le Vice Président pour m'aider dans cette tâche ainsi que sur celle consistant à améliorer tant que faire se peut les conditions d'exercice des mandats de l'ensemble des conseillers...

Je vous remercie de votre attention".

IMG_0330